L’importance des données de zéro partie

Carl Bleich
Carl Bleich
0408d724-e25e-4e11-85d8-afb9084a74b4

L’internet étant de plus en plus axé sur la protection de la vie privée, le rôle des données « zero-party » devient de plus en plus important.

Mais qu’est-ce que les données « zero-party » exactement, et quel rôle jouent-elles dans le marketing moderne, en aidant à prédire le comportement des clients ? Poursuivez votre lecture pour le découvrir.

Principaux enseignements

En commençant à collecter des données « zero-party », vous pouvez faire passer votre marketing à la vitesse supérieure.

Les données « zero-party » sont des données qu’un client partage intentionnellement et de manière proactive avec une entreprise.

Il peut s’agir de préférences, d’intentions d’achat et de contextes personnels.

Le plus grand avantage des données « zero-party » est la précision.

Puisqu’il est fourni par le client, vous n’avez pas à remettre en question la source.

La collecte de données sans contrepartie devrait être une priorité pour les entreprises.

Les entreprises qui parviennent à collecter de manière créative et conforme des données « zero-party » seront effectivement en mesure d’assurer la personnalisation du commerce électronique.

Qu’est-ce qu’une donnée « zéro partie » ?

Les données « zero-party » se réfèrent à un client qui partage intentionnellement et de manière proactive des informations personnelles avec une entreprise. Il peut s’agir des préférences des clients, des intentions d’achat, des contextes personnels et des données sur la manière dont un individu souhaite être reconnu par la marque.

En bref, il s’agit d’informations qu’un client fournit librement à une entreprise. Elle n’est pas déduite de la manière dont un client se comporte sur votre site. Il est explicitement donné par un client, généralement dans l’espoir que les entreprises qui collectent des données récompenseront les clients en leur offrant une meilleure expérience d’achat.

« Combien de fois souhaitez-vous recevoir des courriels de notre part ?

« Quel type de contenu appréciez-vous ?

« Comment s’est déroulée votre dernière expérience d’achat dans notre magasin ?

Les réponses à ce type de questions produisent des données sans contrepartie, et les marques peuvent utiliser ce contexte personnel pour créer de meilleures expériences pour leurs clients.

Forrester Research a été le premier à introduire et à définir le terme, et depuis lors, la collecte de données « zero-party » – ainsi que la manière dont elles sont collectées – est devenue de plus en plus importante pour les entreprises du monde entier.

Mais pourquoi ? Cela s’explique par le fait que les clients sont de plus en plus préoccupés par leurs données personnelles . La manière dont leurs données sont collectées et utilisées est beaucoup plus importante pour de nombreux acheteurs en ligne après toutes les violations de données qui ont eu lieu ces dernières années.

Avec une application de plus en plus stricte des réglementations et lois en vigueur, comme le Règlement général sur la protection des données (RGPD), il est temps de commencer à collecter ce type important de données personnelles – à l’aide d’un processus constant qui respecte les clients et protège votre entreprise contre les problèmes juridiques.

Données de zéro partie ou données de première partie : Quels sont les avantages de chaque type de données ?

Il est impossible de comprendre l’importance des données « zero-party » sans comprendre d’abord ce qui les rend uniques. Pour ce faire, vous devez comprendre tous les différents types de données qui peuvent être collectées sur vos clients.

Les différences entre les données de première, deuxième, troisième et zéro partie

En plus des données « zero-party », il existe des données de première, deuxième et troisième partie avec lesquelles les entreprises travaillent. Voyons brièvement ce qu’il en est pour chacun d’entre eux :

Données de zéro partie

  • Données qu’un client partage intentionnellement et de manière proactive avec une marque. Il peut s’agir des données du centre de préférences, des intentions d’achat, des contextes personnels et de la manière dont l’individu souhaite être reconnu par la marque.
  • Le plus grand avantage des données « zero-party » est leur précision. Puisqu’il est fourni par le client, vous n’avez pas à remettre en question la source. En outre, les données sont librement communiquées à votre entreprise, de sorte qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter de la manière dont elles ont été acquises.
  • La mise en garde concernant les données sans contrepartie est l’attente d’un échange de valeur. Les clients attendent quelque chose en échange de la communication de leurs informations. Il peut également y avoir un décalage entre ce que les clients pensent et ce qu’ils veulent vraiment.

Données de première partie

  • Informations qu’une entreprise collecte directement par le biais de ses propres canaux et sources. Ces canaux comprennent les applications mobiles, les sites web, les médias sociaux, les SMS, les courriels, etc.
  • Les données de première main sont particulièrement utiles parce qu’elles appartiennent à votre entreprise – c’est vous qui les avez collectées. Il s’agit là d’un avantage concurrentiel. Il est également fiable parce que vous connaissez la source d’où il provient et qu’il n’y a pas de sources extérieures impliquées.
  • Le problème des données de première main est qu’elles ne sont jamais assez nombreuses. La collecte de ces informations demande beaucoup de temps et d’efforts – en particulier pour les nouveaux clients – et vous devez disposer d’une quantité suffisante d’informations pour qu’elles soient utiles.

Données secondaires

  • Les données de première main d’une autre entreprise, conditionnées et vendues. Idéalement, ces informations proviennent d’un partenaire de confiance, dont votre entreprise peut attendre qu’il garantisse la qualité et l’exactitude des données.
  • Le principal avantage des données de seconde partie est de fournir des informations supplémentaires sur les clients. Comme nous l’avons dit, il n’y a jamais trop de données de première main. Les données secondaires peuvent contribuer à stimuler les ventes et à combler les lacunes, et peuvent également être prêtes à l’emploi dès l’achat.
  • La confiance est un obstacle majeur. Étant donné que les données de seconde partie n’ont pas été recueillies par votre entreprise, vous devez vous assurer que vous avez confiance dans le fournisseur afin d’utiliser ces informations à bon escient.

Données de tiers

  • Données agrégées collectées auprès de multiples sources différentes, conditionnées et vendues par une entreprise qui n’a pas collecté les données elle-même. Ces données sont souvent vendues sur une plateforme d’échange de données.
  • La taille et l’étendue des données des tiers constituent leur plus grand avantage. Comme ce type de données provient de sources multiples, la quantité d’informations est généralement massive. Il s’agit d’une échelle beaucoup plus grande que les autres formes de données.
  • Étant donné que ces données sont vendues à plusieurs entreprises, votre entreprise ne dispose pas de droits exclusifs sur ces données. L’achat de données de tiers comporte les mêmes pièges que l’achat de données de deuxième partie – vous devez faire confiance à la source. Et plus le volume est important, plus le risque de problèmes de qualité et d’exactitude des données est élevé.

La valeur réelle des données « zero-party » provient de l’intention de vos clients de vous les communiquer. S’il est possible de collecter des données de premier, deuxième et troisième ordre, tous ces types de données ne sont pas donnés librement par le client à votre marque. Cela est d’autant plus important que les préoccupations en matière de protection de la vie privée n’ont jamais été aussi vives.

Les avantages d’une stratégie de données sans intermédiaire

La facilité de collecte des données « zero-party » et les inconvénients potentiels des autres types de données permettent de comprendre pourquoi les données « zero-party » devraient constituer une priorité pour les entreprises de commerce électronique. Il s’agit d’informations qui aident fondamentalement les entreprises à établir une meilleure relation avec leurs clients, ce qui présente des avantages considérables tant pour les résultats de votre entreprise que pour l’expérience de vos clients avec votre marque.

Tout se résume à l’échange de valeur avec le client, un concept brièvement abordé plus haut. Mais il s’agit d’un élément essentiel d’une stratégie de données « zero-party », qui mérite d’être exploré plus avant.

Le cœur du concept est le suivant : les clients sont prêts à partager leurs données avec les marques en échange d’une expérience personnalisée en fonction de leurs souhaits et de leurs besoins. Les clients veulent un contenu personnalisé, mais ils veulent contrôler les données qui sont partagées pour obtenir cette expérience personnalisée avec une entreprise.

Lire la suite : La personnalisation du commerce électronique : Votre guide complet [blog]

La collecte de données « zero-party » élimine le « facteur effrayant » que les clients peuvent parfois ressentir à l’égard d’une marque. En tant que consommateur, existe-t-il un sentiment plus pénible que celui d’être victime d’un marketing utilisant des informations personnelles que vous n’avez pas librement fournies à une entreprise ? C’est une façon gênante d’apprendre qu’une marque recherche vos données personnelles, et cela n’aide pas à établir une relation de confiance.

Une bonne stratégie de données « zero-party » élimine ce côté inquiétant. Les données étant collectées librement et directement auprès du client, il n’est pas surprenant que ces informations influencent l’expérience du client. Il permet également aux marques de ne plus avoir à se poser de questions pour personnaliser le parcours de leurs clients.

De plus, la capture de données « zero-party » contribue grandement à résoudre le paradoxe de la personnalisation et de la protection de la vie privée, un véritable casse-tête pour les spécialistes du marketing.

La relation entre la personnalisation et la protection de la vie privée est étroitement liée – les clients modernes attendent des entreprises une véritable personnalisation. Ils veulent vivre des expériences qui répondent à leurs souhaits et à leurs besoins spécifiques. Cependant, le renforcement de la législation gouvernementale et les fonctions de protection de la vie privée des navigateurs compliquent considérablement la tâche des entreprises qui souhaitent proposer des contenus sur mesure, des campagnes personnalisées et des recommandations de produits sur mesure.

La solution à ce problème est l’absence de données de tiers. Tant qu’il y a de la transparence sur la valeur que les clients obtiennent en échange de leurs données, les consommateurs peuvent choisir de partager leurs informations s’ils souhaitent une expérience personnalisée. Ce choix conduit généralement à des expériences d’achat plus pratiques et plus transparentes avec votre marque.

L'utilisation de données précieuses telles que les avis des clients est importante dans le cadre d'une stratégie de données zéro-partie.

Comment créer une stratégie de données sans contrepartie ?

Il existe de nombreuses façons de collecter et d’utiliser les données « zero-party ». Pour lancer une stratégie réussie en matière de données « zero-party », il est important de prendre en considération les idées suivantes :

  • Alignez-le sur l’ensemble de vos données clients, de votre contenu et de votre stratégie marketing. Les données zéro-partie doivent informer et coopérer avec tous vos efforts de marketing. Assurez-vous que vos canaux, vos campagnes et vos analyses fonctionnent ensemble pour créer l’expérience client que votre public attend.
  • Combinez les données « zero-party » avec vos données « first-party » en intégrant les systèmes existants. Les silos de données sont préjudiciables à toute bonne stratégie de marketing. L’unification des données doit être une priorité.
  • Communiquez clairement l’échange de valeur à vos clients. Faites-leur savoir comment votre marque utilisera leurs données et comment cela profitera à leur expérience personnelle.
  • Intégrez les données « zero-party » à votre expérience omnicanale globale. La collecte du zero-party est une question d’interaction avec les clients, et il existe de nombreux canaux et moyens d’offrir des connexions précieuses aux clients, que ce soit par le biais d’e-mails, de campagnes SMS, d’expériences sur site, ou d’autres moyens.

Comment collecter des données de tiers

Le plus intéressant avec les données « zero-party », c’est la créativité dont vous pouvez faire preuve dans vos méthodes de collecte. Les spécialistes du marketing créatifs ont trouvé une multitude d’idées novatrices pour collecter ces données, tout en faisant en sorte que le processus reste une expérience divertissante pour les clients.

Prenons l’exemple du client de Bloomreach, My Jewellery, un détaillant de vêtements et de bijoux basé aux Pays-Bas. My Jewellery a créé le test de profil de style, un quiz qui aide les acheteurs à identifier les articles qui correspondent à leur style personnel. En répondant aux questions posées et en définissant leurs préférences personnelles, les clients étaient assurés de voir davantage de produits qu’ils préféraient – et l’entreprise a recueilli des données précieuses sur les visiteurs intéressés et les clients réguliers.

My Jewellery a créé un quiz utilisant les données de zéro partie qui aide les acheteurs à identifier les produits qui correspondent à leur style personnel.

Grâce aux données obtenues à partir de ce simple questionnaire, My Jewellery a pu personnaliser l’expérience d’achat de chaque utilisateur, en lui permettant de trouver plus facilement les articles qu’il aime et en réduisant considérablement les étapes entre la navigation sur le site et la finalisation de l’achat.

Le quiz a permis d’améliorer la personnalisation des clients, de renforcer le service à la clientèle et de limiter la prise de risque supplémentaire en matière de collecte de données – un résultat gagnant-gagnant-gagnant.

La gamification de la collecte de données par My Jewellery est un moyen éprouvé de créer des interactions utiles. mais il existe de nombreuses autres méthodes que les entreprises peuvent utiliser.

Voici d’autres exemples de données non confidentielles :


  • Créer des sondages sur les médias sociaux pour que les clients puissent interagir avec eux



  • Proposer des concours auxquels les clients peuvent participer en saisissant leurs informations



  • Inviter les clients à compléter leur profil d’utilisateur



  • Demander aux clients d’évaluer et de commenter leurs achats



  • Envoi de questions et d’enquêtes aux clients après qu’ils ont effectué un achat


Certaines méthodes sont plus approfondies que d’autres, mais il n’y a pas de limite à l’imagination. Quelle que soit la manière dont vous choisissez de collecter les données « zero-party », votre objectif principal doit être de cultiver la bonne relation avec votre client. Tout dépend de ce qui convient le mieux à votre public et à votre marque.

Données de zéro partie et personnalisation du commerce électronique

Si vous êtes une entreprise compétitive sur le marché actuel, vous êtes pleinement conscient de l’importance de la personnalisation du commerce électronique.

Chez Bloomreach, nous définissons la personnalisation du commerce électronique comme la pratique consistant à utiliser les données commerciales de manière responsable pour connaître, guider et impressionner vos clients avec des expériences si pertinentes et contextuelles qu’elles semblent magiques. La personnalisation du commerce électronique s’étend à l’ensemble des canaux, au site et à l’application, ce qui se traduit par des parcours mesurables qui engagent et conduisent les clients à la connaissance de la marque, à la découverte du produit et à l’achat répété.

Mais quel est le point commun entre les données « zero-party » et la personnalisation du commerce électronique ? Un peu, en fait. Ils font tous deux partie intégrante des données commerciales – la combinaison des données relatives aux clients et aux produits qui alimente les efforts de personnalisation du commerce électronique.

Une visualisation des données commerciales, la combinaison des données sur les clients et les produits qui alimente les efforts de personnalisation du commerce électronique.

La collecte de données « zero-party » est l’un des moyens les plus éclairants et les plus conformes pour alimenter la partie « données clients » de l’équation des données commerciales. Étant donné que les clients vous communiquent librement leurs données, vous n’avez pas à vous soucier d’éventuelles procédures de collecte non conformes. De plus, ces données sont précises et fiables, ce qui vous permet de créer des expériences personnalisées basées directement sur les besoins de vos clients.

En intégrant les données « zero-party » à vos données commerciales, vous êtes sur la bonne voie pour optimiser vos efforts de personnalisation du commerce électronique, connecter les clients aux produits qu’ils désirent et aider votre entreprise à augmenter son chiffre d’affaires et à faciliter la fidélité à la marque.

Exploitez la puissance de vos données sans contrepartie avec Bloomreach et Ansira

Le Bloomreach Commerce Experience Cloud est la solution idéale pour vous aider à lancer ou à réorganiser votre stratégie de données zéro-partie. Nos puissantes offres de découverte, d’engagement et de contenu aident les entreprises à atteindre une véritable personnalisation du commerce électronique et à générer une croissance commerciale inégalée.

Notre partenaire de confiance, Ansira, est une société de services et de technologies marketing qui se concentre sur la création d’expériences client exceptionnelles. Récemment reconnue par Forrester comme fournisseur de services ZPD et nommée Strong Performer en matière de fidélisation, Ansira est prête à vous aider à orchestrer une stratégie de données réussie.

Grâce à des partenariats solides avec un grand nombre d’agences à service complet telles qu’Ansira, Bloomreach est équipé pour aider votre entreprise à faire passer sa stratégie de collecte de données à zéro au niveau supérieur. Pour en savoir plus sur Bloomreach Engagement, découvrez les avantages qu’il peut apporter à votre entreprise de commerce électronique.

Étiquettes
Photo

Carl Bleich

Head of Content at Bloomreach

Carl works with Bloomreach professionals to produce valuable, customer-centric content. A trusted expert with over 15 years of experience, Carl loves exploring unique ways to turn problems into solutions within digital commerce. Read more from Carl here.

Table des matières

Partagez avec votre communauté

Copié !
Publications récentes

Restez informés

bloomreach-avatar-menu-1
bloomreach-avatar-menu-3
bloomreach-avatar-menu-2

Abonnez-vous pour recevoir directement dans votre boîte mail nos dernières actualités e-commerce.

Life With Bloomreach

Watch this video to learn what your life could look like when you use Bloomreach.

Le quotidien avec Bloomreach

Découvrez notre plateforme en vidéo et voyez comment Bloomreach peut changer votre quotidien